C'est dans la poche ! Mémoires - Jacques Sadoul

Publié le par Aphraël

parcheverses.blogspot.com

 

Une fois n'est pas coutume, Bragelonne publie des mémoires. Mais attention ! Ce sont les mémoires de l'un de ces personnages inconnus du grand public qui ont bataillé pendant des années pour la littérature poche et pour offrir une culture littéraire au plus grand nombre. En effet, Jacques Sadoul a été directeur d'édition chez J'ai Lu pendant des décennies et est à l'origine de la création de Librio. Ce monsieur, passionné de SF depuis son plus jeune âge, nous livre ses souvenirs de rencontres prestigieuses, ainsi que quelques photos de son album personnel de très grands auteurs (et d'une très grande bibliothèque).

Ses mémoires, classées selon les années importantes de sa vie et de son travail, nous offrent la vision d'un homme extrêmement sympathique de l'évolution de la littérature durant sa vie, de l'apparition des poches jusqu'aux BD poches, aux mangas, et à l'édition à 10 francs, de 1956 à... 1934 ! Et oui ! Il a également beaucoup d'humour et de quoi surprendre par son approche des choses et sa notion de la chance dans un univers qui devient de plus en plus axé autour du commercial. On se prend vite au jeu des découvertes d'une époque qui n'était pas forcément la notre (en tout cas, pas la mienne) et aux nombreuses anecdotes qui remplissent ce roman. Vu son insistance, on se demande également s'il ne souhaite pas voir dépasser le nombre des ventes de son tout premier livre, La passion selon Satan, ou d'en faire un collector pour les quatre-vingt douze chanceux qui l'ont acheté en 1960.
Il n'en reste pas moins un livre délicieux qui présente l'envers du décor et met en avant ses rencontres avec divers très grands noms de la SF et de la bande dessinée. Je serai heureuse de le trouver un jour publié chez J'ai Lu, même si nombre de ses oeuvres y sont déjà parues. N'hésitez pas en tout cas à laisser votre curiosité vous pousser à découvrir ce livre.

-- Aphraël

Bragelonne
Collection Essais
17 €

Publié dans Critiques publiées

Commenter cet article