Caroline oh ! Caroline - Paul Van Herck

Publié le par Aphraël

caroline.jpeg

Une fois n'est pas coutume, me voici à parler d'un roman édité en 1976.

 

Caroline oh ! Caroline est un roman absurde totalement décalé. A l'image de sa couverture dans le ton du roman, on est plongé dans l'histoire d'amour délirante de Bill. Voyant sa fiancée mourir, et se rappelant l'intégralité de ses vies antérieures, il décide, son indulgence plénière vendue par le Pape en poche, de partir en quête de la nouvelle incarnation de sa bien-aimée. Il se retrouve donc envoyé en mission en Amérique, afin de semer le chaos autour des populations noires et indiennes qui ont botté les blancs dehors.

 

J'éviterais de trop en dire, l'ensemble ne s'arrêtant jamais de jouer sur l'absurde et le comique de situation. On retrouve, entre autres, une grande critique des religions, une uchronie soignée, un dictateur plus terrible et illogique qu'il ne l'a été dans notre temps, et des voyages temporels en quête du pêché originel et du remède pour la belle Caroline - qui, soit dit en passant, s'avère être une pimbêche insupportable, pourrie par le luxe et l'amour que les mâles lui portent au fil des réincarnations.

 

Si, par hasard, vous tombez sur ce roman, n'hésitez pas, il offre un univers et un ton que vous ne serez pas prêts de revoir de sitôt.

 

Le Masques Science Fiction, 1976

Publié dans Critiques

Commenter cet article