Trois Petits Points - n°0

Publié le par Aphraël

J'ai publié pendant quelques années, avec l'aide de Timothée Rey, de Nootilus et de Kev un webzine nommé Trois Petits Points.

 

Le principe était très simple : réunir des textes courts, humoristiques, de SFFF ou polar et thriller.

 

 

 

couv_0_petit.jpg

On avait (énumérons sur nos doigts)… Les Trois Petits Cochons, les Trois Ordres de l’Ancien Régime (Clergé, Noblesse et Tiers-État), les Trois Temps de la Valse (poum, tchac, tchac), les Trois Vertus Théologales (Foi, Espérance, Charité), les Trois Feuilles du Trèfle, les Trois Repas de la Journée (sauf pour les Hobbits qui en font Six), les Trois Corps de l’Armée (Terre, Air, Mer), les Trois Couleurs du Feu de Circulation, les Trois Fils du Meunier, les Trois Pôles de la Triade (É.-U., U.E., Japon), les Trois Mousquetaires (qui étaient Quatre), les Trois Aspects de Dieu (qui de toute façon Était, Est et Sera Un), les Trois Dents du Trident de Neptune, les Trois Ages de la Vie (à Quatre Pattes, à Deux Pattes, à Trois Pattes), les Trois Ours (et la Pauvre Petite Boucle d’Or), les Trois Lois de la Robotique, les Trois Séjours des Morts (Limbes, Tantale et Champs-Élysées), les Trois Sommets du Triangle, les Trois Niveaux Du Cosmos Hindou (Brahma, Vishnu, Çiva), les Trois Roues du Tricycle, les Trois Mondes (Ouest, Est, Tiers-monde), les Trois Trimestres de l’Année Scolaire, les Trois Couleurs du Drapeau, les Trois Bonnes Raisons Pour Ne Pas Se Lever, les Trois Cavaliers de l’Apocalypse (ceux qui Prétendent qu’il y en a Quatre sont des Menteurs et des Mythomanes Invétérés), les Trois Têtes de Cerbère, les Trois Souhaits du Conte, les Trois Aspects du Temps (Passé, Présent, Futur), les Trois Rois Mages (apportant l’Encens, l’Or… et le Mir ?), les Trois-Huit, les Trois-Quarts, les Trois-Mâts, les Trois Francs Six Sous, les Trois Fois Rien et les Chevaux de Troie…

Désormais il y aura aussi Trois Petits Points. De suspension. Comme dans « suspense ». Comme dans « suspension de séance ». Comme dans « suspension du travail » (euh, pas trop souvent, celle-là). Comme dans « en suspension dans l’espace ». Comme dans « faudrait penser à faire réviser la suspension, pas vrai, chéri ? ». Un webzine consacré aux textes courts, très courts, si possible percutants et de préférence marrants. Moins de 5000 signes, c’est vite lu, mais, sans nul doute beaucoup moins vite écrit : ça nécessite d’être impitoyable. D’extraire toute la moelle d’une situation. De ne pas s’encombrer de détails. D’aller à l’essentiel, quoi.

Dans ce numéro zéro, nous avons décidé de montrer ce que nous n’entendions pas du tout par « textes courts ». Une logique sans failles. Le thème est né tout seul, par génération spontanée semble-t-il, sur un forum où nous traînions quelquefois (pour ne pas le citer : Citron Meringue, ou quel que soit le nom qu’il porte à cette heure, puisque ça change tout le temps). Les participants avaient 24 H pour produire un texte de 150 000 signes sur le thème « Trois Petits Points, mon webzine préféré ». Nous ne pensions pas spécialement que des auteurs répondraient. Erreur ! Voilà ce que quatre d’entre eux, dans les temps et le calibrage impartis, ont produit. Quatre. Pas trois.

Publié dans Trois Petits Points

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article