Mes auteurs coups de coeur : Neil Gaiman

Publié le par Aphraël

Petite liste de mes auteurs préférés, que j'adore mettre en avant.

 

Neil Gaiman n'est presque plus à présenter.

Auteur prolifique, et rentable, ayant reçu de nombreux prix pour son travail, il adore inventer de nouveaux mythes, et offre de nouvelles facettes au merveilleux. Ses univers rassemblent des personnages détestables ainsi que de nombreux anti-héros attachants.


images.jpegNeverwhere est à mon avis son meilleur roman, tout à fait délicieux, décalé, et à lire si possible dans le métro.

En résumé succint, Richard, jeune anti-héros possédant une vie parfaitement tape-à-l'oeil et sans grand intérêt sauve un jour une jeune SDF. Malheureusement, ce simple contact avec cette femme lui ferme les portes de son univers, l'obligeant à survivre dans le Londres d'en bas et sa magie, ce qui ne sera pas une mince affaire.

american.jpeg

 

Malheureusement difficile à trouver de nos jours, des rumeurs sur une nouvelle publication française

prochaine existent. Je croise les doigts.

 

American Gods joue des anciens dieux débarqués aux Etats Unis et en manque de croyants. J'ai beaucoup aimé ce roman, chargé de nostalgie. Malheureusement, les livres nostalgiques touchent peu de lecteurs et restent difficiles à conseiller. Ils me marquent néammoins beaucoup, et retrouver les dieux vikings et leurs magouilles dans un contexte décalé est délicieux.

images-copie-1.jpeg

 

Anansi Boys, quand à lui, reprend un dieu africain déjà vu dans American Gods et met son fils à l'honneur, qui ne savait absolument pas que son père était un dieu. Encore moins qu'il avait un frêre, et se retrouve face à lui-même et ses talents cachés, tentant de survivre aux dieux africains et d'obtenir une vie meilleure.

Incroyablement simple d'accès en anglais, n'hésitez surtout pas à le découvrir ou le redécouvrir eimages-copie-2.jpegn version originale. Neil Gaiman a pris parti dans ce roman de ne jamais signaler que son personnage principal est noir. C'est un détail, évidemment, terriblement logique, mais j'ai mieux compris l'ouvrage en ayant appris cette petite anecdote.

 

J'ai moins accroché à Stardust, qui est à l'origine du film, et offre un conte de fées à la touche "Gaiman". Très agréable, et restant réaliste - contrairement au film - vis à vis du temps du voyage de Tristan à la poursuite de son étoile et de sa formation, Stardust reste très agréable à lire, peut être plus à l'adolescence.


images-copie-3.jpegCoraline est très agréable, terrifiant pour certaines scènes qui m'ont beaucoup surprises : j'aurais du mal à le lire à un jeune enfant. Et pourtant, c'est la fille de Gaiman qui lui a donné l'inspiration, et lui a prouvé qu'un enfant de 7 ans a envie de lire ce genre d'histoires.

Il a également donné naissance à un film d'animation très agréable et proche du roman.

thumb_InterWorld_Hardcover_1185936049.jpg

 

Interworld, quand à lui, autre roman jeunesse, foisonne d'idées originales mais a moins su me toucher que Coraline ou ses autres romans. Son héros parvient par hasard à voyager dans d'autres mondes, mais se retrouvent pourchassé par de redoutables ennemis et doit très vite maîtriser ses pouvoirs et cerner qui sont ses amis de ses ennemis pour survivre.

C'est un vrai roman jeunesse avec un passage de l'enfance à lâge adulte d'un personnage attachant et mal dans sa peau et prend peu à peu confiance en lui? Neil semble d'ailleurs adorer ce thème, repris dans nombre de ses romans.

 

GoodOmens UnabridgedCD 1185501006.jpg

 

Good Omens/De bons présages reste délicieux, co-écrit avec Terry Pratchett où chacun apporte sa propre touche. Je l'ai lu avant de mieux connaître Gaiman, et m'y replongerai un jour avec gourmandise. Etrangement, je pense qu'il est bon de bien connaître ses deux auteurs pour vraiment l'apprécier.

 

images-copie-4.jpegimages-copie-5.jpeg

 

 

 

 

 

 

Il est également l'auteur de nombreuses nouvelles, et ses recueils Mirroirs et fumées et   sont à découvrir absolument. Ils sont néammoins beaucoup plus difficiles d'accés en version originale, Gaiman jouant beaucoup plus des styles et du vocabulaire.

images-copie-6.jpeg

 

 

Je garde The graveyard book/L'étrange vie de Nobody Owens sous le coude, pour un cas d'extrème urgence de manque de Gaiman, et ne pourrai pas vous en dire plus à son sujet.

 

 

 

 

 

images-copie-7.jpeg

 

Néammoins, foncez, et découvrez absolument Sandman, son autre oeuvre majeure, en comics.

Ils sont absolument incroyables, avec un scénario novateur, à tomber par terre, et passionnant. Ses personnages sont merveilleux, et ils valent vraiment, vraiment le coup (même si le dessin n'est pas toujours renversant, le scénario l'est).

Pour preuven je suis une collectionneuse heureuse, et comblée possédant les quatre Absolute Sandman qui rassemblent les douze comics. Mais ça reste mon délire de collectionneuse, une version luxe horriblement lourde et toujours difficile à ranger n'étant qu'un simple péché mignon. 

 

images-copie-8.jpeg

 

Sinon, Gaiman est très proche du monde cinématographique, et a participé ou inspiré de nombreuses merveilles.

Testez à l'occasion Mirrormask qui vaut le coup d'oeil.

 

 

Voilà, c'était un bref panel pour vous dire, testez au moins un roman de Gaiman, juste pour voir.
Mais méfiez vous : on peut devenir accro.

 

 

Tous malades ! - Recueil de poèmes réunis par N. Gaiman et S. Jones

Anansi Boys - N. Gaiman

Publié dans Coups de coeur

Commenter cet article

Erestor 16/10/2010 21:25


J'adore aussi Neil Gaiman. J'aime bien son écriture et à ce que je vois, il y a encore beaucoup de romans que je n'ai pas lus de lui. :P

J'ai bien aimé Coraline, Stardust, L'étrange vie de Nobody Owens et surtout Neverwhere que j'ai littéralement dévoré ! Ils sont tous très bon.

-Erestor


Aphraël 21/10/2010 18:19



Ca me rassure pour L'étrange vie de Nobody Owens !


 


J'espère qu'il travaille à un nouveau roman adulte, par contre, je commence à me lasser de ses romans jeunesse !