Magicien - La guerre de la faille I - R.E. Feist

Publié le par Aphraël

romanfeistlaguerredelafaille1magicien.jpgCritique  publiée sur Les chroniques de l'imaginaire.

 


Magicien, premier tome de la Guerre de la Faille, réelle traduction du cycle des Chroniques de Krondor, relate la jeunesse et l'apprentissage de Pug.
Suite à une rencontre avec Kulgan, conseillé du duc Borric ConDoin, le jeune garçon se retrouve apprenti magicien. En effet, Kulgan, magicien de la cour, a décelé chez le garçon un talent magique important. Mais ses études vont être mises de côté par de sombres évènements...
Des étrangers d'un autre monde arrivent, en effet, dans le but de conquérir de nouvelles terres et les richesses qui en découlent.

Le jeune Pug va voir sa vie bouleversée, tout d'abord en sauvant la vie de la princesse Carline, puis en suivant le duc Borric à la cour du roi demander de l'aide. Suite aux premières altercations avec l'ennemi, son destin va changer du tout au tout...

Ce premier tome réunit Pug l'apprenti et Milamber le mage, découpés lors de la première traduction, et j'apprécie de redécouvrir ce texte rassemblé. En effet, la fin de Pug l'apprenti ouvre de nombreuses questions qui provoquent un étrange malaise, et n'aident pas vraiment à découvrir la suite, alors que le texte réunit permet enfin de suivre les évènements dans leur ensemble. De plus, c'est un réel plaisir de redécouvrir ce texte simple et prenant, où les héros sont des gens ordinaires... Bon, bien sûr, on se doute rapidement que leur destin sera important, mais c'est un récit fait sans prétention, pour le plaisir... partagé pour la lectrice que je suis. La première partie est axée principalement sur Pug, puis la deuxième s'ouvre à des points de vue d'autres personnages importants: Arutha et Tomas prennent de l'ampleur face à leurs propres actions, pleines de rebondissements.

Ce roman est riche en découvertes, en idées, en rebondissements et en plaisirs. On ne s'ennuie pas face aux évènements, et plus on avance, plus on se laisse aller à la frénésie de découvrir la suite et d'en savoir toujours plus. Les personnages sont attachants, les relations entre eux très agréables à suivre, et l'intrigue complexe. Ce premier tome peut se suffire à lui-même, malgré quelques questions en suspens, Silverthorn et Ténèbres sur Séthanon ouvrant sur d'autres aventures et idées, suivant le fil du premier tome.

Un petit point négatif toutefois face à la réédition : la quatrième de couverture, qui en dévoile beaucoup trop, à mon sens. Je vous incite donc à ouvrir le livre et découvrir les évènements par vous-même sans la lire, pour vraiment apprécier les rebondissements du récit.

En tout cas, j'apprécie énormément ce récit, et la redécouverte à travers cette réédition est un nouveau plaisir : on retrouve les personnages dans leur jeunesse, découvrant quelques clins d'oeils à la suite, et à la Trilogie de l'Empire au long du récit. Un livre à connaître et à partager pour les amateurs de fantasy.

 


Edition : Bragelonne 2005, 658 pages ISBN : 2-915549-13-3

30

Publié dans Critiques publiées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article