Les sources de la magie - J. Champetier

Publié le par Aphraël

http://parcheverses.blogspot.com/

 

Au royaume de Contremont, Maître Ian Corybantier est un gentil magicien dont la principale occupation est de méditer calmement chez lui sur la magie. Mais sa quiétude se termine le jour où son frère Héran, intendant du royaume voisin, lui envoie sa nièce dans le but de la protéger.

L'histoire débute paisiblement, jusqu'à ce que la chienne de Ian se mette à parler. Nous voici donc dans un monde où la magie, importante, est incluse dans le quotidien. J'ai rapidement eu l'impression de me retrouver à l'époque victorienne, où les bourgeois aimaient se réunir pour discuter, se promener et aller aux bals rencontrer toutes autres gens de bonne fréquentation.
Le contexte est étonnant, et inhabituel. Je reste néanmoins surprise face à un magicien qui consacre sa vie à méditer ou bien à rencontrer son roi.
Par ailleurs, on retrouve vite les gentils, caractéristiques, se battant pour des idéaux importants et des méchants qui n'hésitent pas à user d'enlèvements et de tortures pour leur propre gloire.
L'histoire en elle-même reste également très classique : la jeune nièce, qui n'hésite pas à se balader partout et à se faire remarquer, se fait kidnapper.
Quant à la suite des évènements, elle n'apporte aucune réelle surprise. Les personnages restent cependant attachants, et certaines situations intéressantes, l'ensemble pouvant être apprécié par un lectorat jeune qui se plait à imaginer la magie comme un outil permettant d'être aidé dans toute situation critique. Cette oeuvre a également l'avantage d'être un one-shot modeste, agréable, qui nous permet de rêver de bals et de robes de princesses. Les très jeunes filles devraient apprécier et se glisser aisément dans la peau de la jeune Marion.

Au final, c'est là un roman sans prétention à offrir à de jeunes adolescents qui attendent de la fantasy autre chose que de grandes batailles.

-- Aphraël

Éditions Bragelonne

Publié dans Critiques publiées

Commenter cet article