Le cycle d'Elric de M. Moorcock

Publié le par Aphraël

romanlecycledelricmichaelmorcock.jpgCritique  publiée sur Les chroniques de l'imaginaire.

 

Le cycle d'Elric rassemble l'ensemble des romans d'Elric, nous contant l'histoire de ce guerrier albinos, dernier Empereur de Melnibonée, hanté sa vie durant par son destin funeste, et tiraillé par son besoin profond et sa haine véritable pour Stormbringer, l'épée voleuse d'âmes et de vitalité qui devait tuer autant les amis que les ennemis de l'albinos.

Le héros mélancolique a marqué un pan majeur de la fantasy. Les nouvelles de Moorcock, rassemblées petit à petit en romans puis aujourd'hui en omnibus offre des histoires travaillées, au style ampoulé, le tout agrémenté de la mélancolie du héros et de notre fardeau partagé du destin, forgées selon une histoire précise jusqu'à en découvrir toute l'apothéose.
L'auteur a vraiment su inventer des monstres créatifs, des situations alambiquées très divertissantes et de véritables aventures marquantes, mais ce personnages atypique reste à part, sort du lot, et suit progressivement toutes ces évolutions de son monde. Héros de son temps, nous lui devons tellement, finalement, comme nous le prouve l'auteur.

N'hésitez pas à profiter de l'omnibus pour découvrir ce cycle, mais je vous conseille de le lire progressivement, entrecoupé d'autres lectures, sauf bien sûr si vous êtes un fan inconditionnel. Elric deviendra ainsi une connaissance, voire un ami qu'on retrouve avec curiosité et dont on suit le destin étape par étape. Il vous fera peut être penser à Fritz Leiber et son Cycle des Epées, ensemble de nouvelles partageant cette époque où la fantasy débutait doucement, et où les nouvelles étaient beaucoup plus recherchées. Personnellement, j'ai lu l'oeuvre de bout en bout, et le résultat fut long et laborieux, mais je pense à l'occasion revenir sur une petite histoire, pour retrouver cette atmosphère, feuilletant par-ci par-là une aventure.

 

Finalement, je ne peux que vous inciter à découvrir ce grand classique de la littérature fantasy en profitant de ce receuil.

 


Edition : Omnibus, Collection : SF 2006, 1248 pages ISBN : 2-258-06682-4

25

Publié dans Critiques publiées

Commenter cet article