Le baiser du démon - Une aventure de Danny Valentine - L. Saintcrow

Publié le par Aphraël

 

baiser10Pendant mes astreintes, au travail, j'apprécie à l'occasion de me vider la tête en lisant de la bit-lit. Soyons réalistes : certains cycles sortent du lot, dont les Mercy Thompson de Patricia Briggs que j'apprécie énormément, mais la plupart ressemblent beaucoup à des romans pornos sauce vampire/loups garous/démons. Je m'attendais donc à la redite habituelle pour ce roman : rencontre/baston contre les méchants/sexe mémorable - oui, coucher avec une créature surnaturelle donne droit à des scènes porno d'anthologie extrêmement drôles.

 

Mais Le baiser du démon mérite mieux que ça. On reste dans les codes du genre, tout de même : une héroïne ultra-sexy, nécromante, est engagée par Lucifer pour tuer un démon psychopathe, et au passage liée à un démon supérieur, bras droit du Prince des Enfers. Or, ce méchant démon psychopathe a déjà manqué la tuer à leur dernière rencontre, et a assassiné sa compagne.

 

Dans un cadre cyberpunk, où les pouvoirs psychiques sont reconnus et craints de tous, où les dieux ont fait leur come-back et qu'on a appris qu'il existe bien une vie après la mort - mais pas forcément celle qu'on croyait, la belle Dante Valentine a subit une éducation très dure, et dépasse les capacités de la plupart de ses comfrêres. Nécromante accréditée et tatouée, elle a le droit de voyager armée, afin de pouvoir combattre ses adversaires en toutes circonstances. Evidemment, elle est énervée en permanence, avec un côté suicidaire qui agace beaucoup le démon familier qui lui colle les basques - et qui a pour mission de protéger sa vie avant qu'elle ne tue le grand vilain du roman. Ses pouvoirs, rares, ne sont pas les seuls existants sur la terre chez les humains, et l'auteur accroche ses lecteurs en proposant de multiples compétences aux amis de notre héroïne. Quand à l'intrigue, elle est bien ficelée, les personnages sont attachants, et on se retrouve pris au jeu avec grand plaisir. En bonus, et ça fait plaisir, les rares scènes érotiques sont peu détaillées, et laissent place à l'imagination avec beaucoup de délicatesse.

 

Si vous souhaitez tester de la bit-lit, ou en offrir à des adolescents, n'hésitez donc pas à suivre les aventures de Danny Valentine, qui offrent une très agréable évasion. Et si l'aventure vous plait, vous pouvez toujours tester par la suite les Mercy Thompson de Patricia Briggs (également accessibles pour des adolescents), et en plus adulte les Femmes de l'autremonde de Kelley Amrstrong et les Anita Blake (qui virent au porno au sixième tome  mais dont l'héroïne possède de nombreuses similitudes avec Danny) de Laurell K. Hamilton. En bonus, le prix est raisonnable pour un grand format.

 

 

Editions Orbit - 15,50 €

ISBN 978-2-36051018-4

 

Morsure - K. Armstrong

Capture - K. Armstrong

Regard violet - Nathalie Lindstrom I - S. Woodworth

Mains rouges - Natalie Lindstrom II - S. Woodworth

Publié dans Critiques

Commenter cet article