Eglise Electrique - J. Sommers

Publié le par Aphraël

eglise-electrique.gif

Avery Cates est un criminel. Dans le Monde Unifié, le chômage atteint 99% de la population adulte, et seuls les nantis choisissent leurs emplois. Pour le petit peuple, deux choix : intégrer la Force Sécurisée de la Fédération et opprimer ouvertement les leurs, ou devenir un malfrat. Avery a choisi le banditisme et l'assassinat. Il s'en est relativement bien sorti, toujours vivant à vingt-sept ans, mais la situation s'envenime brutalement et, au pied du mur, il accepte une mission impossible : éliminer le prophète d'une nouvelle religion.

Les Moines de l'Eglise Electrique traînent dans les bas-fonds des cités, à la recherche d'âme à secourir, leur promettant la vie éternelle. Mais pour se faire, pas d'autre choix que de mourir, et subir la transformation en cyborg. Ils se multiplient rapidement : sept ans plus tôt, elle n'existait pas. Mais dans moins d'une décennie, elle sera la seule religion au monde.

Pour remplir son contrat, Avery s'entoure des meilleurs, tous aussi cinglés que lui.

 

Eglise Electrique est un roman cyber-punk péchu, situé dans un univers glauque et terriblement sombre où l'espoir n'existe plus. Avery est un personnage attachant, fatigué face à ce manque d'espoir et l'oppression permanente de la part de la FSF. Rares sont ses amis encore vivants, et l'avenir s'annonce bien sombre. Au final, il n'a plus rien à perdre et tout à gagner de ce nouveau contrat - sauf peut être la perspective douloureuse d'être transformé en Moine, qu'il préfèrerait esquiver. L'univers est soigné et l'atmosphère déprimante. Ce roman joue des codes du cyber-punk et crée une aventure prenante qui passerait très bien sur grand écran. Son univers reste simple, le cadre mis en avant et la surprise finale relativement convenue, l'intrigue s'attachant plus au scénario qu'au background. La religion est malheureusement peu mise en avant, si ce n'est à travers l'étude physique des Moines. On passe néammoins un bon moment de lecture.

 

Si vous recherchez une évasion simple dans un univers sombre de film, n'hésitez pas à tester ce roman. Il ne redéfinit pas le genre, mais utilise ses codes avec plaisir pour offrir un ensemble de qualité. On s'attache à l'histoire, même si une réflexion plus poussée autour de la religion aurait été bienvenu.

 

Bragelonne, 20€

ISBN : 9782352944188

Publié dans Critiques

Commenter cet article