Car je suis légion - X. Mauméjean

Publié le par Aphraël

romanmaumejeancarjesuislegion.jpgCritique  publiée sur Les chroniques de l'imaginaire.


- 585 avant JC
L'envoyé du Grand Accusateur a découvert en un fils de paysan une intelligence peu commune. Le jeune Sarban part donc pour la capitale comme novice dans l'Ordre des accusateurs de Babylone, qui incarne la Loi.

- 570 avant JC
Sarban est devenu un accusateur de talent. Sa vie pourrait se tourner entre la Loi et sa famille, mais les dieux sont fatiguées, entraînant des bouleversements radicaux. Les hommes doivent laisser les dieux dormir, et donc stopper le temps, oubliant passé, présent et futur... Le chaos s'installe dans Babylone. C'est alors que Sarban est témoin d'un meurtre prémédité avant l'arrêt du temps. Il va mener l'enquête, au risque de tout perdre.

Les one-shots en fantasy sont rares, d'autant plus pour les uchronies. Le thème ici est sombre, et le décor permet d'enrichir l'ambiance du roman. Tout au long de l'enquête, on découvre l'époque de Babylone et ses mythologies. L'idée du repos des dieux est surprenante, ainsi que celle de l'arrêt du temps. La capitale devient chaos, laissant librement les habitants piller, violer et tuer leurs voisins. Dans cet ensemble, les chapitres courts permettent de suivre une action bien menée qui garde son rythme au fil des évènements. Les moyens des accusateurs sont surprenants, et l'enquête suit un fil vaste, développant une sordide histoire qui tient longtemps en haleine.

Ce livre est une excellente surprise, une très belle découverte comme première approche de cet auteur.
Apparaît ici un excellent livre, possédant de nombreux atouts : c'est un one-shot, apportant un réel dépaysement, du suspence et la découverte d'une période historique peu connus.
N'hésitez pas à le découvrir !


Edition : Mnémos, Collection : Icares 2005, 352 pages ISBN : 2-915159-44-0

19

Publié dans Critiques publiées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article